Chômage intempéries : nouvelle rétrocession de cotisations aux entreprises

Mise en œuvre avant la fin de l'année 2020, elle porte sur la totalité des cotisations chômage intempéries versées lors de la campagne 2019-2020. Une mesure qui soulagera des entreprises dans le contexte actuel.

Décidée par le conseil d’administration de l’Union des caisses de France CIBTP, gestionnaire du régime, cette rétrocession intervient à la suite de celles qui ont été effectuées en mars et juin dernier. Celles-ci, cumulées, avaient alors représenté 100 % du montant des cotisations intempéries versées au titre de la campagne précédente (1er avril 2018-31 mars 2019).

Renouvelée en cette fin d’année 2020, l’opération est rendue possible par la poursuite de conditions climatiques favorables et répond, par ailleurs, à l’obligation de maintenir le fonds de réserve à un niveau compatible avec les seuils réglementaires. Pour l’UCF et le réseau des caisses CIBTP, cette rétrocession s’inscrit aussi dans la continuité des mesures prises depuis le déclenchement de la crise pour contribuer à soutenir les entreprises du bâtiment et des travaux publics : délais de paiement pour les cotisations, baisse du prix de la Carte BTP... 

Modalités de versement

Calculé sur la base des cotisations encaissées arrêtées au 31 octobre 2020, le paiement sera effectué avant fin décembre 2020 par crédit au compte de l’adhérent, sans intervention de sa part, et sous réserve qu’il soit à jour de ses cotisations.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?